DE  |  EN  |  FR  |  ES

Equipements Pfeiffer pour la préparation de ciment et de laitier granulé de haut-fourneau

Solutions individuelles assurant des résultats parfaits

Les ingénieurs de Pfeiffer s’occupent de mesures de modernisation, c’est-à-dire l’intégration d’ateliers de broyage neufs dans des zones limitées au sein de cimenteries existantes, ainsi que de l’étude et de la réalisation de nouvelles cimenteries ou de lignes de broyage séparées. Tout cela fait partie de leur travail de routine. Leur but est de remplir les exigences individuelles en tout cas. Nous atteignons ce but en parfaitement adaptant nos produits et procédés aux conditions particulières. Les ciments comprenant les composants clinker, gypse et parfois d’autres additifs peuvent être produits en broyant les composants (p.ex. clinker, laitier granulé de haut-fourneau, calcaire, support de sulfate) en commun ou bien en les broyant séparément pour ensuite mélanger les produits finement broyés.

Nous assurons également que des ingrédients indésirables (métalliques etc.) soient évacués, que les additifs qui ont déjà la finesse requise ne soient pas broyés encore et que nos ateliers puissent être construits de manière très compacte et économique.

La matière première

Le clinker est un mélange de crus cuit dans un four à une température de plus de 1400°C. Pendant la cuisson, les composants du mélange forment des composés chimiques appelés les phases du clinker, à savoir des silicates de calcium et des aluminates de calcium qui assurent au ciment les caractéristiques lors du durcissement hydraulique. Le clinker est broyé ensemble avec du gypse et/ou anhydrite pour former le produit final ciment. Selon la disponibilité des crus et les exigences du marché, d’autres additifs sont ajoutés au broyage commun. Un tel additif est, par exemple, le laitier (granulé) de haut-fourneau qui consiste essentiellement en calcaire, acide silicique, oxyde d’aluminium et oxyde de magnésium. Le laitier granulé de haut-fourneau provient d’ateliers de granulation. Suite à la trempe du laitier liquide, l’on obtient un produit à grains fins qui ressemble au verre et qui est spécialement adapté comme additif pour la production de ciments de première qualité.

Nos appareils et procédés pour l’industrie du ciment et du laitier granulé de haut-fourneau

Le broyage de ciment et/ou laitier granulé de haut-fourneau – séparation du produit fini par filtre

Les composants du ciment sont broyés, séchés et séparés dans le broyeur vertical Pfeiffer. Les composants humides peuvent être alimentés au broyeur séparément des composants chauds et secs. La qualité et la finesse du produit fini peuvent être réglées dans de larges limites (0,063 - 0,032 mm jusqu’à 6000 cm²/g selon Blaine). Les produits broyés et séchés sont séparés du gaz de procédé dans un filtre de dépoussiérage. Le système du dépoussiérage entier est suivi d’un ventilateur. En aval du ventilateur, le flux gazeux est divisé : une part est retournée au broyeur, le restant est évacué du système en passant par une cheminée de gaz d’exhaure. Le broyeur est muni d’une recirculation externe de matière qui sert à réduire la perte de pression dans le broyeur et aussi à vider ce dernier en cas de travaux d’entretien. Lors du broyage de laitier granulé de haut-fourneau, les particules en fer contenues dans le laitier peuvent être déchargées.